En Charente-Maritime, il invente une bouteille 100% biodégradable. (#009)

December 15, 2017

Un bel exemple de l'Economie Bleue, qui transforme divers déchets jusqu'à là non utilisés en matière première pour créer de nouveaux objets. Qui, en effet, pouvait imaginer faire des bouteilles à partir de déchets de canne à sucre ou encore à partir de noyaux d'olives ?

Article issu de www.positivr.fr

 

Pour se débarrasser de nos déchets, arrêtons d'en produire. Une utopie ? Non, pas avec ce genre d'innovation révolutionnaire. Explications.

 

Quand on sait les ravages causés par les bouteilles en plastique, force est de le reconnaître : cette invention française pourrait être révolutionnaire. Une entreprise de Charente-Maritime a en effet mis au point une bouteille 100% végétale, 100% biodégradable et 100% compostable ! Explications.

 

Cette entreprise, c’est Lys Packaging. Située à Saintes, elle est dirigée par un certain Nicolas Moufflet qui, à 41 ans, est peut-être en train de signer la mort prochaine de la bouteille en plastique.

Grâce à un procédé dont il tient à garder le secret, Nicolas Moufflet est capable de transformer, à l’aide de déchets de canne à sucre, de noyaux d’olives, de roseaux ou de pépins de raisin en bouteille. On sait juste que pour parvenir à un tel résultat, il passe de petites éprouvettes en sucre dans une immense machine en forme de cube.

 

Voici ce qu’il a confié à France Bleu :

« Les éprouvettes passent dans un four où elles sont chauffées. Ensuite elles rentrent dans un moule taillé sur mesure pour obtenir les flacons demandés. La seule chose que je peux vous dire c’est qu’il y a du sucre, le reste, c’est secret! »

 

Toujours selon France Bleu, plus de deux millions de ces bouteilles végétales seraient sorties de son entreprise rien que cette année. Leur destination ? Essentiellement le secteur du bio.

 

Nicolas Moufflet :

« Si un producteur développe du jus de fruit bio, il préfère que l'emballage soit à la fois bio et bien conditionné. On parle souvent de l’eau, je trouve qu’en emballer dans du plastique pétrochimique, c’est assez incohérent. »

 

En revanche, enfermer de l’huile d’olive dans des bouteilles composées de noyaux d’olives, voilà qui aurait plus de sens et plus de classe !

 

Pour l’heure, Lys Packaging continue de fabriquer des bouteilles en plastique (c’est son activité d’origine et il faut bien financer les recherches.) Mais la production de bouteilles végétales se porte si bien que Nicolas Moufflet projette déjà de renoncer totalement au plastique, et ce d’ici deux ans seulement.

 

Ramasser et traiter nos déchets, c’est bien. Arrêter d’en produire, ça serait quand même beaucoup mieux et cent fois plus intelligent. En ce sens, ces bouteilles végétales sont pleines de promesses. Pour rappel, « plus de 22 000 tonnes de plastique issu de l’industrie pétrochimique finissent chaque jour dans les océans. »

 

Nicolas Moufflet, dans les colonnes du Parisien :

« Ces bouteilles végétales sont encore 30 % plus chères à l’achat. Mais peu importe : nous avons démontré que cela est possible. »

 

Une invention spectaculaire à suivre de très près.

 

23 Octobre 2017

Axel LECLERCQ

 

Source : https://positivr.fr/bouteille-vegetale-biodegradable-lys-packaging/?utm_source=actus_lilo

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Les débuts dans l'éolien

November 19, 2016

1/1
Please reload

Recent Posts

October 27, 2018

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

© 2017 by manaomanga

Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Suivez nous !