Selon la FAO, 45 % des aliments frais se perdent avant d’avoir été consommés.

En Afrique, cela équivaut à 4 milliards de dollars par an.

 

Le pays a cependant de plus en plus recours aux énergies d’origine fossile 83% pour accroître son taux d’électrification, l’un des plus faibles d’Afrique (environ 15%, et beaucoup moins en zone rurale).

 

Alors que le revenu minimum est d'environ 45€, un litre d’essence coute 1€ ce qui empêche les gens d’utiliser les énergies fossiles.

 

Les délestages (coupure de courant) sont de plus en plus longs et fréquents sur le réseau de distribution d'énergie.

 

Ils sont un frein aux transformations de produits qui demandent de l’énergie et à l’éducation.

Ce qui augmente : la déforestation.

 

Sans électricité, pas d’énergie, sans énergie pas d’entreprise, pas d’entreprise pas de production de richesse, sans richesse pas de développement.

 

L’énergie est un pilier fondamental du développement d’un pays.

© 2017 by manaomanga

Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Suivez nous !